L’improvisation libre ou dirigée et l’écoute de musiques variées sont les outils privilégiés du travail thérapeutique. Elles peuvent être centrées sur un thème amené par le/la patient(e).

Le/la musicothérapeute accueille et accompagne le/la patient(e) dans son exploration sonore et l’aide à faire des liens entre musique et émotions, non-verbal et verbal, jeu créatif et enjeu personnel, sans notion de juste ou faux, de beau ou de laid, de bien ou de mal jouer.

Il ne s’agit pas d’enseigner des techniques instrumentales ou des bases musicales. Aucune connaissance musicale préalable n’est nécessaire.

La Musicothérapie